Le groupe
Biographie :

Dawn Of Solace est un groupe de death / doom metal mélodique finlandais formé en 2005 et actuellement composé de : Tuomas Saukkonen (chant, guitare, basse, batterie, percussions, clavier / Wolfheart, ex-Before The Dawn, ex-Black Sun Aeon, ex-Bonegrinder, ex-RoutaSielu, ex-The Final Harvest, ex-Jumalhämärä, ex-Rajavyöhyke) et Mikko Heikkilä (chant / Kaunis Kuolematon, ex-RoutaSielu, ex-Sinamore, ex-Halflife, ex-Red Moon Architect, ex-H/L). Dawn Of Solace sort son premier album, "The Darkness", en Mai 2006 chez Dead Air, suivi de "Waves" en Janvier 2020 chez Noble Demon.

Discographie :

2006 : "The Darkness"
2020 : "Waves"


La chronique


Que les amateurs de death mélodique se réjouissent ! Dawn Of Solace renaît de ses cendres ! Bien qu’étant très occupé avec Wolfheart, Tuomas Saukkonen (chant / tous instruments, ex- Before The Dawn, ex-Black Sun Aeon) s’attelle à nouveau à son projet, et c’est cette fois avec Mikko Heikkilä (chant clair, Kaunis Kuolematon, ex-Sinamore) que l’homme chemine. C’est donc "Waves", le deuxième album de la formation finnoise qui voit le jour, plus de treize ans après le premier opus. On compte également Lars Eikind (ex-chanteur du groupe, Eikind, Winds, ex- Before The Dawn) et Jukka Salovaara (Sole Remedy) en tant que guests sur l’album.

Nous débutons cet album avec la douce "Lead Wings" et son introduction planante. La guitare lead offre un voyage aérien, mais la rythmique arrive rapidement pour donner ce côté lourd et majestueux. Le chant clair de Mikko offre cette part de chaleur à des riffs froids et imposants, et c’est ainsi que les deux ambiances s’entrechoquent. Evidemment, le musicien nous fait part de son talent à travers un solo, puis laisse à nouveau la place à la rythmique. "Ashes" débute directement par des sonorités sombres et pesantes, enfonçant un peu plus la formation dans ce doom / death mélodique glacial, avant que la rythmique n’explose à nouveau. La mélancolie fait évidemment partie intégrante de cette composition, tout comme "Silence", qui est toutefois plus douce. Mais la part sombre reste présente dans cette mixture musicale de qualité, et on ne peut qu’apprécier la performance des artistes. On reste dans la douceur avec l’introduction de "Hiding", avec un son cristallin qui perdure tout au long du morceau, bien que devenant plus lourd par moments. Alors qu’on la croit terminée, la rythmique resurgit pour accompagner un solo épique et finalement s’achever.

"Tuli" prend la suite, et dès les premières secondes on sent que la lourdeur sera de la partie. La batterie se fait distante, mais revient sur le devant de la scène avec les autres instruments, et l’on sent une dimension progressive à ce titre. Tuomas accompagne le chant de hurlements viscéraux en arrière plan, et le double chant (en finnois) pousse encore un peu plus haut la qualité de ce morceau. Revenons sur la douceur avec "Numb", un morceau qui reste dans cette mélancolie et cette froideur sous-jacente alors que le chanteur nous transmet directement ses émotions grâce à sa voix claire, à la fois douce mais puissante. Le musicien revient à la charge avec des leads de sa composition, et le morceau s’achève au climax de l’intensité de la musique. Nous arrivons sur la fin de l’album avec l’enjouée "Choice", qui joue avec des harmoniques death mélodique et une basse ronflante pour instaurer cette douce oppression que les finnois maîtrisent à merveille. Le chant vient sublimer une rythmique majestueuse, et quelques choeurs sont à prévoir, ainsi qu’un break qui introduit l’arrivée de Lars pour compléter ce tableau glacé. Dernier morceau, "Ghost" débute avec un clavier qui nous accompagnera tout au long de cette ultime composition, bien plus douce que les autres. Mais l’intensité est tout de même au rendez-vous, bien que la saturation soit absente.

Les fans du groupe ont été enjoués d’apprendre le retour de Dawn Of Solace , moi y compris, mais je suis certain qu’aucun d’entre nous ne s’attendait à une telle qualité ! Si notre hiver a été plutôt chaud, "Waves" nous apporte la froideur et la beauté que nous méritons tous en période de fêtes de fin d’année, et je suis prêt à parier que l’album figurera dans le haut du classement de cette année 2020 ! Quand à espérer un passage au live, c’est autre chose...


Matthieu
Janvier 2020


Conclusion
Note : 19/20

Le site officiel : www.facebook.com/dawnofsolace