Le groupe
Biographie :

Evoked est un groupe de death metal allemand formé en 2013 et actuellement composé de : Artilleratör (batterie / ex-Beer Pressure, ex-Genocide, ex-Obsessör), Bonesaw (guitare, chant / ex-Mania, Razor's Edge) et Felix (basse / Scalpture, Wifebeater). Evoked sort son premier album, "Ravenous Compulsion", en Septembre 2019 chez F.D.A. Records.

Discographie :

2016 : "Lifeless Allurement" (EP)
2019 : "Ravenous Compulsion"


La chronique


Bah dis-donc, elle est bien crade cette pochette d’album. On y voit un cadavre tout frais écrasé, les lambeaux de chair fraîche qui tiennent encore sur le squelette, le tout dans une mare de sang vif, un vrai régal ! Cette image me fait penser à la scène du film Critters 2, quand ces affreuses bestioles poilues, sortes de Gremlins plus vénères, se transforment en boule géante qui écrase un pauvre mec, son cadavre / squelette frémissant me fait vraiment penser à cet artwork. En ce qui concerne la musique du combo germanique, c’est tout aussi dégueulasse, soyez rassurés.

Le truc frappant, dès la première écoute, c’est le son hyper caverneux qui rappelle les premières productions de death metal à l’américaine. Ajoutez à cela une caisse claire qui sonne comme un sac plastique qu’on tape a répétition et des guitares ultra compressées, et vous obtenez la base de "Ravenous Compulsion" ! Encore une fois, nous voilà en présence d’un combo qui profite de revival old school pour nous ressortir des compositions qui sonnent comme les bonnes vieilleries du début des années 90. En revanche, là où le groupe se démarque de la majorité de ses congénères, c’est que leur son est réellement inspiré par l’école ricaine, et de surcroît, de nombreux passages ont un petit côté crossover thrashy sympa. Massacre, Dark Angel, Demolition Hammer, Morbid Angel, Autopsy, il y a un peu de ces groupes chez nos amis d’Evoked, mais c’est surtout vers le groupe Death qu’il faut se tourner, particulièrement le disque "Scream Bloody Gore" (elle vient de là la caisse claire "son de sac plastique". "Ravenous Compulsion" devient, de ce fait, un disque bien particulier au sein de la grande sphère des nostalgiques de l’époque. En plus d’être des détenteurs crédibles du son du passé, ces musiciens parviennent également à insuffler l’âme de cette époque dans leurs compositions. Même le type de voix rappelle les pionniers qui essayaient de nouveaux timbres insolites. Je vous promets que si vous passez le disque à un féru de death metal old school, le gars ne sera pas tranquille et son esprit va rester longtemps tourmenté par les questionnements du genre "C’est quel groupe, quel album, bon sang j’ai écouté toute la vague des années 90, aurais-je zappé quelque chose ?".

"Ravenous Compulsion" est un full lenght qui fait pas semblant et qui est très inspiré, ça castagne tout du long, et chaque élément musical n’est pas là par hasard, chaque break, chaque solo apporte une plus-value aux compositions, c’est une véritable foire aux riffs, tous plus cool les uns que les autres. Il y a une urgence omniprésente associée à un savoir-faire compositionnel tout au long des huit compositions. Evoked ne laisse aucun répit à l’auditeur, quel pied de rentrer complètement dans chaque partie musicale, et de sentir cette grosse énergie venue d’un autre temps ! Le plus fou dans l’histoire, c’est que ce petit chef d’œuvre de violence musicale est le tout premier album du trio allemand, ces mecs n’ont sorti qu’une démo, un split et un EP avant cela. La performance et la qualité sont décidemment au rendez-vous, malgré le fait que le groupe soit tout jeune. Du début à la fin, Evoked joue la carte de la rage et du malsain d’une manière vraiment crédible, aucune échappatoire possible, une fois pris dans ce tourbillon de fréquences métalliques, il n’y a plus aucun moyen de s’en extraire, alors foutu pour foutu, autant y rester !


Trrha'l
Décembre 2019


Conclusion
Note : 18/20

Le site officiel : www.facebook.com/evokedbydeath